JE#1 : Penser les altérités, compte rendu

Après quelques temps d’attente, voici enfin le compte rendu de la la première journée d’étude, ayant eu lieu le 27 octobre à l’ENS Lyon “Penser les altérités” !

Disponible ici : CR-Penser-les-altérités

Lu : H. Becker, Outsiders. Etudes de sociologie de la déviance (1963)

Pourquoi et comment fumeurs de marijuana ou musiciens de jazz sont catégorisés comme déviants ? Cet ouvrage devenu classique de la sociologie de la déviance a proposé une approche nouvelle lors de sa publication : penser la délinquance et les marginaux comme des déviants. L’originalité de l’approche repose ici sur la prise en compte tant du point de vue des déviants tant que celui des “entrepreneurs de morale”. Ils sont des acteurs qui cherchent à influencer un groupe, dans le but de lui faire adopter une norme (créateurs de normes) ou de les maintenir (défenseurs de normes).

  L’ouvrage est disponible ici.

 

Howard S. Becker, 1963 (1985 pour la présente édition, trad. J-P. Briand et J-M. Chapoulie) Outsiders. Etudes de sociologie de la déviance, Métaillé, 250p. 

source image de couverture : Métaillé.

Journée d’étude : Penser les altérités

Capture d_écran 2017-10-12 à 17.52.34

 

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le descriptif de l’évènement et le programme détaillé ici : Penser les altérités_descriptif

Vous pouvez vous y inscrire ici

En espérant vous y retrouver nombreux.ses !